les artistes ponctuels

Cédric Delièvre

Guitariste chanteur

Cédric Delièvre a construit ses apports musicaux sur l’écoute attentive, en développant une excellente oreille et une envie d’harmoniques complexes, mélodieuses et qui se retiennent aisément. De nature positive, il a une propension à faire sortir des gens le meilleur d’eux-mêmes, dans le respect de leurs possibilités. Les compositions qu’il amène sont simples et chargées en émotions, au service de la réussite des projets. Il est entre autres : Chef de choeur du projet Un pont entre deux mondes du Théâtre Royal de la Monnaie pour animer quatre ateliers de chanson dans des homes du CPAS de Bruxelles; Chanteur/compositeur, guitariste au sein du quatuor vocal « The Barking Quartet », de la compagnie de l’Arbre Rouge, et au sein du duo Grain avec David Notebaert. Enfin, il est Musicien/instrumentiste au sein de différentes formations de musiques modernes (rock, rockabilly, alternatif), et de chanson française.

Eve Bonneau

Danseuse

Eve Bonneau est une artiste pluridisciplinaire et pédagogue. Elle a suivi une formation en danse classique et contemporaine dans l’École nationale de danse de La Rochelle et à P.A.R.T.S à Bruxelles. En parallèle, elle a suivi le travail corporel du psychomotricien Jacques Garros. Basée à Bruxelles depuis 2002, Eve développe son travail à travers ses migrations, tel un oiseau, notamment à Soweto en Afrique du Sud de 2006 à 2007 et au Mexique depuis 2009 jusqu’à aujourd’hui. A Bruxelles, elle intervient ponctuellement comme conférencière à l’École La Cambre dans la section « arts corporels et performance », et comme animatrice au CFS. Elle est également curatrice d’événements alternatifs en performance. Depuis 2017, elle intervient ponctuellement au Pont des Arts en tant que danseuse.

céline pagniez

Chanteuse et marionnettiste

Céline Pagniez est chanteuse et comédienne. De formations diverses en chant et théâtre physique, elle s’intéresse à des univers variés créant ainsi des œuvres hybrides où se mélange la musique, la voix, les corps. Elle se crée des personnages tel que Mme Pomme, personnage poétique et déjantée pour un répertoire en spoken words qu’elle partage avec différents musiciens. Elle fabrique dernièrement une marionnette « Alceste » qu’elle emmène désormais dans divers festivals avec le spectacle « la vie d’Alceste » et pour des déambulations oniriques. Elle rejoint le Pont des Arts en 2018 pour des remplacements ponctuels en chant. www.celinepagniez.jimdo.com

babou sanchez

Comédienne et théâtre d'objets

Une décennie de pratique des arts du cirque et un passage par l’Ecole Internationale de Théâtre LASSAAD lui offrent un « corps-outil » d’expression par le mouvement. Baroudeuse, curieuse du monde et de ses grands mouvements politiques. Les différences sociales font partie de ses préoccupations. Ce qui l’amène à travailler à Bruxelles avec des adultes primo-­arrivants et plus loin en Palestine avec des jeunes confrontés aux conflits Israélo-­Palestiniens. Son regard grand-angle analytique lui laisse de multiples impressions qui la pousse à créer et ainsi partager. Avec Sandrine Schenkel elle crée en 2010 la compagnie “J’ai mon Toi qui perce”. Son temps se partage et se nourrit de la création et diffusion de spectacles, ainsi que d’ateliers cirque et théâtre donnés dans différentes associations à Bruxelles et en Palestine. Elle rejoint le Pont des Arts en 2018 pour des prestations en tant que metteuse en scène et des remplacements ponctuels en théâtre d’objets.

Viki Kesmaecker

Chanteuse et conteuse

Formée à l’école Lassaad en tant que comédienne professionnelle, en théâtre de mouvements et au chant ; Viki intègre ensuite la ligue professionnelle d’improvisation de Marcq-en-Barœul et co-fonde la Compagnie Vadé, qui mêle théâtre et chant polyphonique. Elle est aussi co-fondatrice de la Troupe 100 Histoires pour laquelle elle joue et crée des concepts d’improvisations pour le très jeune public et le tout public. Viki s’intéresse aux enjeux sociaux des arts de la scène, et prend toujours soin d’être au plus proche de son public : en s’adaptant à son environnement et aux spectateurs, qu’ils soient hospitalisés, incarcérés, vivants dans un quartier aisé ou populaire. Pour elle, tout endroit peut devenir une salle de spectacle, pourvu qu’il y ait au moins une personne sur scène et une personne qui regarde. La scène est partout où l’on veut la trouver. L’important est de s’exprimer, peu importe maladroitement, pourvu que cela soit en vérité. Elle rejoint ponctuellement le Pont des Arts en 2018.

Marie Montoisy

Comédienne conteuse

Marie Montoisy se promène entre deux pratiques qui lui tiennent à cœur : le travail social et les arts de la parole et du spectacle. Au niveau artistique, elle a tout d’abord exploré le théâtre et la musique mais c’est surtout la découverte du conte qui a été décisive pour elle. De nature rêveuse, elle a toujours été sensible à la magie des histoires, et s’est rendue compte qu’elles peuvent toucher chacun à différents niveaux et ouvrir à tous l’horizon des possibles. Mais surtout, le conte est un art vivant, de l’instant présent, qui permet de tisser un lien direct avec le public (que ce soit lors d’une représentation scénique ou d’une rencontre individuelle). Elle a travaillé dans différents lieux avec des publics divers (enfants, adultes, personnes âgées, en situation de handicap, etc.) et rejoint l’équipe du Pont des Arts en 2017, en espérant que les histoires puissent apporter à chaque enfant un peu de rêve et de magie…