les infirmières chanteuses

Chant en néonatalogie

Régine la chanteuse et Nicolas notre musicien accompagnent depuis Novembre 2013 les soignants du service de néonatalogie de l’hôpital Erasme sur le chemin du chant pour le tout-petit prématuré.

Ils se basent sur les expériences, études et recommandations scientifiques dans d’autres pays. Par exemple, elles ont prouvé que le stress parental diminue de 25,4% après les périodes de chant, et augmente la quantité d’aliments absorbés et l’assimilation des calories par le bébé. Le chant change l’environnement sonore, les alarmes se déclenchent moins, enfants et parents s’apaisent. Elles confirment aussi que la voix doit être live et adressée directement à l’enfant, et l’importance de faire participer la voix de la mère.

Depuis janvier 2014 la mini chorale, composée de musiciens et infirmières chanteuses chantent avec les parents, s’ils le souhaitent bien sûr, pour leur enfant, leur permettant de se « lancer » : Souvent déstabilisés par cette arrivée précoce, ils ne savent pas quoi dire à leur tout petit. Chanter avec les parents pour leur enfant permet qu’un premier lien s’établisse, que la parole advienne. La chanson crée un pont vers la parole dite. Un répertoire varié est constitué, travaillé et proposé par la chorale aux parents, pour offrir le choix de celle qu’ils ont envie de lui chanter pour la première fois. 

Pour pérenniser les liens établis lors de nos visites entre artistes, parents, enfants et soignants nous avons créé un support de qualité sous forme de CD audio, accompagné d’un livre de chansons illustrées, qui sont distribués à tous les parents bénéficiaires. Le partage de chansons et d’émotions est ainsi source d’humanisation, socialisation et mieux-être. Lorsque parents, soignants et artistes chantent en chœur pour le bébé, c’est un moment d’exception, le sentiment d’appartenir à la même communauté d’humanité.

Depuis fin 2017, le projet est également mené au sein du service de néonatalogie des Cliniques Cavell (site Delta). Pour voir différents reportages sur ce projet, cliquez ici pour accéder à la rubrique correspondante :